Lecture :

RE2020 – Tout savoir sur la nouvelle réglementation thermique

Rédigé par Auzou, Quentin

Mis à jour le 25 Feb 2021 | Publié le 13 Dec 2020

Catégorie : Immobilier

Temps de lecture : (Nombre de mots : )

La RE2020 (RT2020) est une nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neuf qui devrait entrer en vigueur à l’été 2021 (originalement prévue à partir du 1er janvier 2021).

Celle-ci est prévue par la loi ELAN (Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique) de 2018 afin de remplacer la réglementation thermique RT 2012 pour la construction de bâtiments neuf.

Le but étant de diminuer encore la consommation des bâtiments afin de réduire de manière importante l’empreinte carbone et de faire en sorte que les logements soient adapté au monde de demain.

Améliorer la performance énergétique dans le bâtiment est l’un des enjeux de notre société face au changement climatique. C’est pourquoi cette nouvelle norme va s’atteler à imposer un objectif d’énergies positives. Afin que les bâtiments produisent assez d’énergie, au maximum renouvelable (production d’électricité solaire, chauffage intelligent et isolation maximum), pour avoir un impact positif sur la consommation.

éolienne-panneau-solaire

Pourquoi une nouvelle réglementation RE2020 (RT2020) ?

Face aux enjeux climatiques et au fait que la France souhaite atteindre la neutralité carbone en 2050, le gouvernement a en 2018 prévue dans la loi ELAN de pousser encore plus loin la règlementation. Le secteur du bâtiment, du secteur résidentiel comme du secteur tertiaire, émet près d’un quart des émissions nationales de gaz à effet de serre.

La norme RT 2012 était déjà performante mais la France a donc décidé avec cette nouvelle RE2020 de diminuer encore plus la production d’émission sur tout le cycle de vie du bâtiment.

La RE2020 (RT 2020) s’articule autour de trois axes :

  • Diminuer l’ensemble des émissions du bâtiment lors de tout son cycle de vie. Pour cela la loi incite à utiliser des matériaux biosourcés et des modes de construction qui respectent l’environnement.
  • Améliorer la performance énergétique et la consommation des bâtiments neuf. En effet la performance de l’isolation devient un élément-clé peu importe le mode de chauffage choisis, mesurer par l’indicateur Bbio de besoin bioclimatique.
  • Adapter les logements aux futures conditions climatiques. Pour cela les bâtiments devront garantir un confort d’été, avec une isolation permettant de résister aux canicules, plus fortes et plus nombreuses suite aux réchauffement climatique.

Le but de la réglementation environnement RE2020 (RT 2020) est donc de diminuer significativement les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments.

RE2020-empreinte-carbone

Source image : https://c-larevue.com/re2020/le-label-ec-et-la-re2020-illustres/

Les différences entre la RT2012 et la nouvelle réglementation environnementale RE2020

La qualité de l’air et l’isolation phonique d’un bâtiment sont clés dans une construction de qualité. La RE2020 pousse donc à l’utilisation de systèmes de ventilation plus poussé ainsi qu’a une isolation phonique adéquate.

De plus le bilan carbone va être étudié durant tout le cycle de vie du bâtiment, poussant ainsi à l’utilisation de matériaux biosourcés.

Afin de définir cette nouvelle réglementation, une expérimentation a eu lieu et un nouveau label de performance énergétique a été mis en place, E+C-.

E correspond au niveau d’énergie, classée de 1 à 4. C correspond au bilan carbone du bâtiment, classé de 1 à 2.

L’expérimentation a permis de définir les critères permettant d’atteindre une construction à énergie positive.

La consommation et la production d’énergie

Par rapport à la précédente norme, cette nouvelle réglementation sur la construction de bâtiments met l’accent sur la consommation et la production d’énergie.

Concrètement, les bâtiments RE2020 devront produire plus qu’ils ne consomment. Pour faire cela, chaque élément de la construction devra être le plus économe possible. Il faudra donc choisir sa production d’eau chaude, son éclairage, ses appareils électroménagers ou sa production de chaleur de manière à répondre aux exigences de la norme.

Dans la norme RT 2012 la consommation conventionnelle d’énergie primaire (dit coefficient CEP) doit être inférieure ou égale à une valeur comprise entre 40 et 65 kWh/m²/an en fonction de la zone climatique et de l’altitude.

Concernant la RE2020 (RT 2020), le CEP devient le CEPRN soit la consommation d’énergie primaire non renouvelable. Dans nos calculs il faut maintenant prendre en compte en plus du CEPRN, la production d’énergie renouvelable (dit coefficient PER). En effet la norme exige que le CEPRN soit inférieur ou égal au PER.

L’objectif du CEPRN est de limiter les besoins en énergie du bâtiment par une conception bioclimatique, une meilleure ventilation et une isolation de meilleure qualité.

Quant au PER, il impose la production d’énergie renouvelable dans le bâtiment grâce à l’utilisation de panneaux solaires photovoltaïques, d’un puits canadien, d’un poêle à bois ou d’un ballon thermodynamique.

Le surcout de la construction va être rattrapé par une consommation plus faible en énergie des bâtiments. D’après les essais réalisés on atteint effectivement près de 82% d’économie d’énergie par rapport à un bâtiment construit suivant la norme RT2012.

%

D'économie d'énergie par rapport à la RT2012

Pour résumer

Norme RT 2012 :

  • CEP = Consommation conventionnelle d’énergie primaire

Le CEP doit être inférieur à 65 kWh/m²/an en fonction de la zone.

Norme RE2020 / RT2020 en vigueur à partir du 1er janvier 2021 :

  • Le CEP devient le CEPRN
  • CEPRN = consommation d’énergie primaire non renouvelable
  • PER = production d’énergie renouvelable

Le CEPRN doit être inférieur ou égal au PER afin de respecter la norme.

C’est quoi le confort d’été ?

Le confort d’été est un indicateur utilisé afin d’optimiser la construction d’un bâtiment lors d’une période caniculaire et ainsi garantir un inconfort minimum dû à la chaleur excessive. De plus un bâtiment ne doit pas appuyer sa stratégie de réponse à la chaleur uniquement avec l’utilisation d’une climatisation active, très consommatrice en énergie.

En effet, il faut privilégier la construction bioclimatique du bâtiment ainsi que son étanchéité face aux chaleurs. Ainsi que l’utilisation de système passif ou dit de récupération comme des fenêtres plus performantes qui limitent le gain de chaleur ainsi que des systèmes de récupération d’air chaud.

Les bâtiments à énergie positives (BEPOS)

La RE2020 exige que le CEPRN soit inférieur ou égal au PER. Lorsque la production d’énergie renouvelable (PER) est plus élevée que la consommation d’énergie (CEPRN), alors la maison produit plus qu’elle ne consomme. Nous obtenons donc un bâtiment à énergie positive (BEPOS).

Chaque bâtiment va devoir posséder une source d’énergie primaire qui sera soit autoconsommée, soit transférer dans le réseau. Par exemple un poêle à bois, une pompe à chaleur, des panneaux solaires ou un chauffe-eau-thermodynamique.

Les sources d’énergies renouvelables pris en compte dans le PER sont :

  • Solaire
  • Éolienne
  • Hydraulique
  • Bois
  • Géothermie

Une maison dites BEPOS va donc produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme et ainsi diminuer son impact sur l’environnement.

RE2020-consommation-energie-positive-bepos

Source image : https://c-larevue.com/re2020/le-label-ec-et-la-re2020-illustres/

Pour conclure

En conclusion, la nouvelle réglementation environnement RE2020 est une norme ambitieuse qui répond au réchauffement climatique et à l’objectif de la France pour 2050. Atteindre la neutralité carbone ne peut se faire qu’en imposant des solutions de productions et de consommation d’énergie non génératrice d’émission de gaz à effet de serre. Cette nouvelle réglementation RE2020 (RT2020) sera en vigueur à l’été 2021 (au lieu du 1er janvier 2021) pour tous les bâtiments neufs. Une norme qu’il vous faudra prendre en compte lorsque vous allez acheter une maison.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

À PROPOS DE L’AUTEUR

Quentin Auzou
Négociateur immobilier, webmaster et rédacteur pour le CABINET MTC Immobilier et Patrimoine. Je vous aide à développer votre patrimoine à travers le journal du cabinet.

Vous aimerez aussi :

Laissez-nous un commentaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prenez contact avec nous